Sélectionner une page

Peu de gens sont conscients du rôle important que le contenu du dîner peut avoir sur la qualité du sommeil. Pourtant des études ont démontré que certains aliments sont particulièrement perturbateurs

Pourquoi proscrire certains aliments aide à bien dormir ?

aliments-proscrire-sommeilVous avez l’habitude de boire un verre de vin au dîner ou de déstresser après une dure journée de travail avec un léger cocktail ou une bière ? Voilà une habitude qu’il faudra désormais oublier, car l’alcool met énormément de temps à se diluer dans l’organisme et provoque une déshydratation importante pouvant vous obliger à vous lever la nuit pour étancher votre soif. Le sommeil est agité avec de nombreux réveils suivis de difficulté à se rendormir. Si vous avez l’habitude d’aller dormir rapidement après le dîner, il faut éviter les aliments gras, trop lents à digérer et les aliments trop riches en protéines. Les plats épicés et les ingrédients excitants peuvent augmenter la température interne du corps ce qui est loin de faciliter le coucher. Il est préférable de réserver ce type de plat pour le milieu de journée afin d’éviter les crampes d’estomac ou les maux de ventre. La caféine stimule le système nerveux et le lait bloque la sécrétion de l’adénosine (substance favorisant le sommeil) jusqu’à 6 heures après sa consommation. Les plats sucrés et riches en glucides sont à proscrire après 20 heures pour les enfants comme pour les adultes qui ont du mal à s’endormir. Ces plats ont tendance à augmenter le taux de sucre dans le sang et de provoquer des pics d’insuline.

Liste des aliments à éviter

Autrement dit, le soir, il vaut mieux éviter les épices comme le paprika, le piment, le curry, le gingembre, le poivre, le cumin. Manger au fast-food n’est pas idéal pour le dîner. Les plats trop riches, trop copieux et trop gras sont mauvais pour le sommeil (charcuterie, volaille avec la peau, fondue, viandes rouges, pizza, aliments panés et frits, sauces à la crème, plats mexicains, plats indiens, plats italiens, frites, pâtisseries grasses, gâteau, crème glacée, chocolat, beignets, bière, vin, alcool).

Il vaut mieux privilégier les omégas 3 (poisson gras, maquereau, truite, sardines), le riz qui possède un indice glycémique très faible (une étude américaine avait établi que les personnes qui consommaient du riz au dîner mettaient deux fois moins de temps à s’endormir que les autres), la cerise et la banane qui sont riches en magnésium et en potassium (détend les muscles) et en mélatonine (un enzyme favorisant le sommeil).