Sélectionner une page

Du piment dans du chocolat, du miel dans la vinaigrette, du sucre sur la viande, du sel dans un gâteau, du vinaigre dans un gâteau au yaourt,… les condiments n’ont pas leur pareil pour rehausser le goût des plats. Voici quelques astuces basiques pour apprendre à bien saucer vos plats et surtout à utiliser correctement les condiments naturels.

Quelles sont les différentes sortes de condiments ?

Un condiment est naturel lorsqu’il n’est pas élaboré à partir de processus de fabrication. Le ketchup, la mayonnaise, le bouillon de viande sont des préparations ou condiments artificiels que l’on trouve abondamment sur le marché.

epicesUn condiment naturel est une substance que l’on ajoute aux aliments crus ou cuits pour ajouter du goût. Le condiment naturel peut être d’origine végétale comme les épices ou les aromates ou d’origine minérale comme le sel.

Les plantes aromatiques comme l’aneth, l’anis, le basilic, la menthe, le cerfeuil, la ciboulette, la coriandre, la citronnelle, le cumin, l’estragon, le laurier, le thym, le persil, le romarin, la sauge peuvent être utilisés frais ou séchés ou en graines dans les préparations. L’ail, l’oignon et l’échalote sont des légumes, mais peuvent aussi contribuer à parfumer et à assaisonner un plat.

Les épices sont incontournables dans certaines cuisines orientales et asiatiques. La cardamome, le clou de girofle, le gingembre, la noix de muscade, le paprika, le poivre, le piment, le safran, la vanille sont entre autres, les plus populaires. Ils sont utilisés non seulement pour leur parfum, mais aussi pour leur saveur très relevée.

Comment utiliser les condiments naturels ?

L’association de saveurs est aussi une astuce bien connue chez les professionnels. Une pincée de sel dans une préparation sucrée ou une pincée de sucre dans un plat de viande salée peut apporter du pep’s à une recette classique sans relief. Le mariage salé-sucré-acide-amer est devenu petit à petit, le secret d’un assaisonnement réussi. L’idée est d’ajouter des condiments d’une autre saveur par petites touches afin de ne pas masquer le goût des aliments tout en rehaussant les arômes.

L’autre grand secret sur l’utilisation des condiments naturels est de goûter toujours les plats en cours de préparation afin de pouvoir rectifier. Certains condiments s’ajoutent en fin de cuisson comme le poivre, les herbes et les huiles. Enfin, il ne faut pas hésiter à tester plusieurs recettes, car le mariage de saveurs inattendues pourrait surprendre les palais des fins gourmets.